Contenu technique pour le fonctionnement du site

 
 

Assemblée Générale AVH 2024

20 Juin 2024

L'Association Valentin Haüy a dressé son bilan

La Tribune à l'AG AVH

Assemblée Générale du 19 Juin 2024 

 

Le Président Nivard remercie les participants et donne la parole à Stéphane Gaillard Directeur de l'INJA qui nous accueille dans ses locaux et présente le partenariat avec l'AVH avec un projet de congrès sur la recherche en matière de déficience visuelle. D'autre part, l'institut Valentin Haüy fêtera ses 240 ans l'an prochain, sans doute en septembre 2025 ainsi que les 200 ans du code Braille le 22 juin 2025. Il rappelle aussi la charte signée avec Valérie Pécresse, présidente de la région Ile de France pour favoriser les transports franciliens.

 

Election : les 3 candidats voyants ont été élus. Alain Bourdelat, Françoise Magna et Christophe Orssaud

Monique Perrier, Jean Marc Trolet et Julien Secheyron sont élus dans le collège des non-voyants.

 

Présentation du nouveau directeur général de l’AVH, Balthazar Milot originaire de Chambéry.

 

Rapport moral du Président Sylvain Nivard

 

L'AVH compte 30 000 bénéficiaires. Parmi les faits marquants de l'année 2023 : les journées mondiales de la vue qui ont permis de mieux faire connaître nos aides techniques. Le Tactile Tour qui remporte toujours autant de succès. A noter la forte croissance de l'activité de la Médiathèque.

 

L'AVH a obtenu un certificat de conformité par la Cour des Comptes avec quelques recommandations. Il aborde le projet de réhabilitation des locaux de Duroc, une étude avec plusieurs scenarii possibles est en cours de réflexion. Enfin, il remercie le travail de tous qui a permis que le handicap visuel sorte de l'angle mort des politiques publiques.

 

Rapport d’activité année 2023

 

491 retombées presse ont été recensées montrant les réalisations innovantes de l'AVH et des comités.

 

17000 lecteurs à la Médiathèque.

 

Renouvellement du label Dons en confiance.

 

 Partenariat national avec l'Hôpital 15/20 avec la création d'un institut de réadaptation visuel Saint Louis et un établissement de réinsertion sociale.

 

Des besoins importants expliquent le succès grandissant de la Médiathèque. Les propriétaires d'enceintes connectées Alexa pourront accéder à la bibliothèque de la Médiathèque.

 

Accompagnement des jeunes avec le service IMPro et SESSAD Pro pour favoriser l'accès à la Formation.

 

Expériences de 3 Comités pour la Journée de la vue

 

Comité de la Réunion : a permis de montrer aux bénéficiaires le nouveau local et les activités proposées : informatique, donneurs de voix, cuisine et randonnées.

 

Comité de Versailles : Semaine Valentin Haüy, Salon du matériel et Tactile Tour.

 

Comité de Bayonne : montrer l'intérêt de l'utilisation d'une canne blanche, l'écoute avec des bénévoles volontaires pour jouer le rôle de père aidant.

 

Accessibilité

 

Manuel Pereira et Laurence de Roquefeuil précisent que les défauts d'accessibilité peuvent être signalés sur le site de l'ARCOM.

 

Fonds central de solidarité : permet l'octroi d'un prêt à taux zéro pour l'achat d'équipements, mais aussi pour la mise en place de structures ou services de locomotion et même pour des séjours vacances.  Les prêts varient de 300 à 4000 € et sont remboursables sur une période maximale de 48 mois.

 

Renouvellement du Comité de parrains de l’œuvre Valentin Haüy : représente le trait d'union entre l'AVH et la Fondation.

 

 

 

 

Rapport financier

 

Situation tendue, les mesures prises en 2023 n'ont pas encore portées leur fruit face à un contexte économique difficile, marquant la fin des opérations administratives de confinement, avec une inflation très forte qui est passée en quelques mois de 0,5 % à 4% pour le marché européen ainsi que l'arrêt des importations du gaz russe. D'autre part, le nombre de legs ne cesse de chuter ainsi que le nombre de dons avec l'arrêt du porte à porte.

 

Étude d'un projet de nouvelle implantation du siège de l'AVH.

 

Une étude immobilière a été lancée pour les immeubles de la rue Duroc qui ne sont plus fonctionnels et représentent un coût d'entretien important.  Ils nécessiteraient des travaux de réhabilitation et de mise aux normes très importants. Plusieurs scenarii sont envisagés, le conseil d'administration ainsi que la commission ad hoc devront poursuivre cette étude et si ce projet devait aboutir, il ferait l'objet d'une présentation et d'un examen pour décision devant une Assemblée extraordinaire.