Actions de prévention de la Gendarmerie de l'Allier en direction des déficients visuels

04 Octobre 2022

La Gendarmerie de l'Allier créé des documents de prévention en écriture braille pour les personnes en situation de déficience visuelle

Une jeune fille lit un document en braille

ACTIONS DE PREVENTION DE LA GENDARMERIE DE L’ALLIER EN DIRECTION DES DEFICIENTS VISUELS

 

Dans le cadre de la Journée Nationale des non-voyants et des malvoyants, la Colonelle de la Gendarmerie de l’Allier, Isabelle Orefice, avait choisi l’Institut des Jeunes Aveugles Les Charmettes à Yzeure pour présenter son projet qui consiste à rendre accessible un certain nombre de documents officiels relatifs à  la prévention auprès des personnes en situation de déficience visuelle.

Parmi ces documents, on trouve le violentomètre  qui présente les dangers d’Internet,  des fiches donnant des conseils contre le harcèlement à l’école mais aussi pour éviter les cambriolages.

La directrice Martine Wesolek de l’association Voir Ensemble qui accueillait les élus du département et les représentants des différentes associations œuvrant auprès des personnes atteintes d’un handicap, déclarait que cette journée nationale des non-voyants et malvoyants rappelait la loi de 2005 sur l’égalité des droits et des chances.

Les documents écrits en braille ont été présentés par 3 jeunes aveugles pensionnaires à l’IJA des Charmettes, lesquels ont été chaudement applaudis.

La directrice s’est dite très touchée par cette démarche qui, pour les professionnels du secteur de la déficience sensorielle prend ici tout son sens.

SI la gendarmerie porte une attention particulière est importante pour les jeunes en situation de déficience visuelle, elle l’est également pour les familles et les parents qui peuvent eux aussi se trouver dans la même situation.

L’accessibilité dans la société des personnes en situation de déficience visuelle est un long combat permanent que porte l’Association Voir Ensemble ainsi que d’autres Associations comme l’Association Valentin Haüy représentée par son Président Daniel Guerbois.

La colonelle Isabelle Orefice remercia les personnes qui avaient répondu à son invitation et rappela qu’ensemble nous sommes plus forts et nous allons plus loin.

Si ce projet est à l’initiative du mouvement de gendarmerie départementale de l’Allier, il n’a pu voir le jour que grâce à la générosité de la Société des membres de  la Légion d’Honneur et de la section de la Légion d’Honneur de l’Allier, et de l’Association des Képis Pescalunes qui œuvre au bénéfice des enfants orphelins de gendarmes et des enfants malades

Le Comité Association Valentin Haüy de  l’Allier partenaire de ce projet a participé aux tests de validation des documents écrits en braille.