Le Braille s'expose à Moulins

14 Mai 2022

Une exposition sur le braille vient de voir le jour à Moulins au Comité AVH 21, rue des Couteliers à Moulins

Vitrine

Daniel Guerbois avait choisi la date du Vendredi 13 pour inaugurer une exposition sur le braille dans les locaux du Comité Association Valentin Haüy 21, rue des Couteliers à Moulins.

Cela fait 15 ans que ce projet lui tenait à cœur, après avoir réuni un véritable trésor de matériel ayant servi à l’apprentissage du braille dont certains objets remontent à plus d’un siècle (tablettes servant à écrire  le braille, cubarithme instrument destiné à l’apprentissage de l’arithmétique, de  l’algèbre et de la géométrie destiné aux déficients visuels, poupée braille etc…). Il lui fallait obtenir un financement pour l’achat d’une armoire vitrine afin de mettre en valeur ces précieux objets, et cela a été possible grâce aux aides obtenues avec le Fonds de développement de la Vie Associative, du Conseil Départemental et de la Ville de Moulins.

Le Président Guerbois  a tenu à remercier tous ceux qui lui ont apporté ces aides ainsi que tous ceux qui l’accompagnent au quotidien, à commencer par son épouse Régine. Il adressa un remerciement particulier à quatre membres descendants de la famille de Louis Braille qui ont répondu favorablement à son invitation pour lancer cette exposition visible dans le local du Comité AVH de Moulins les mercredis et samedis après-midi.

Cette première exposition a été suivie d’une réception dans la salle municipale de Sésame avec plusieurs interventions remarquables et remarquées à commencer par celle de Philippe Chazal aveugle et avocat de formation : « Le braille est devenu un formidable vecteur d’intégration, car les voyants le voient chaque jour sur les boutons d’ascenseur, les boites de médicament  parfois les bouteilles ou les  emballages de certains produits dans les grandes surfaces. Les personnes aveugles  qui pratiquent couramment le braille sont et de très loin  celles  qui réussissent le mieux leur intégration professionnelle. Le braille ne vieillit pas, bien au contraire  il s’adapte à l’informatique et aux nouvelles technologies ».

Ensuite, la parole a été donnée au député Jean Paul Dufregne qui félicita le Président Guerbois et son équipe  qui portent  un espoir en ne baissant  pas les bras et en avançant  toujours pour que la vie des autres soit meilleure.

La colonelle Isabelle Oréfice quant à elle,  expliqua que son premier contact avec le monde des non-voyants  a été l’histoire d’Helen Keller qui l’a marqué à vie et c’est la raison pour laquelle elle a souhaité à son arrivée dans l’Allier  que toutes les personnes puissent être  accueillies dans les meilleures conditions dans les brigades de gendarmerie et avoir accès à toute la documentation dont la gendarmerie dispose. Elle a donc lancé un projet dans ce sens en faveur des déficients visuels et espère qu’il aboutira l’an prochain.

Sylvain Nivard Président national de l’Association Valentin Haüy  présenta l’association Valentin Haüy  avec 3 métiers : le métier associatif, le métier médicosocial et le métier d’expertise.  Le métier associatif est représenté par les Comités départementaux comme celui de Moulins avec des activités diverses (informatique, marche, activités ludiques, formations, accueil, conseils et orientation des bénéficiaires etc)  le métier médicosocial avec 16 établissements, le métier d’expertise réalisé au siège à Paris (imprimerie braille, service social, magasin avec produits adaptés) cela représente 600 salariés  et 3000 bénévoles. Il remercia le Président Guerbois  pour ce plaidoyer pour le braille, en rappelant que cette écriture est importante tant  pour les rédactions de documents manuscrits, que pour l’apprentissage des mathématiques ou l’écriture musicale et il poursuit en faisant la promotion du braille numérique qui permet de faciliter la lecture de livres. Enfin, il donne rendez-vous à tous ceux qui pourront se déplacer au Panthéon le  22 juin prochain pour fêter le 70e anniversaire de l’entrée au Panthéon de Louis Braille.

 

Madame Farida Saïdi conservatrice du musée Louis Braille intervient pour dire qu’on ne sera jamais assez nombreux pour défendre le braille, l’accès à l’éducation pour tous. Il faut que les politiques s’emparent de cette question et de faire qu’enfin la déclaration des droits de l’homme, l’accès au droit à l’éducation  et du droit au savoir ne soient pas que des mots ou des discours  mais des actes suivis d’effet.

La famille Braille a remercié l’assistance pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé à Moulins et est très honorée  d’avoir été invitée. Louis braille leur aïeul  a transformé la vie de millions de gens dans le monde et il est important que cet héritage perdure.

Un producteur de cinéma accompagné de son attachée de presse a présenté le projet d’un long métrage de fiction qui retracera la vie de Louis Braille, le scénario est en cours de finalisation, ce sera un film populaire et familial.

Ensuite, Daniel Guerbois et son équipe remirent un cadeau de bienvenue aux principaux invités avant de lever le verre de l’amitié.